Mbappé: "On a un numéro 9, c'est Cavani"

 

Kylian Mbappé était en conférence de presse ce vendredi à la veille du Trophée des champions contre Rennes. Le jeune attaquant français a évoqué plusieurs sujets notamment le poste de numéro 9 au PSG.

 

Lors de cette tournée asiatique, vous avez été mis en avant par le club. Est-ce que ça correspond aux responsabilités que vous réclamiez ?

 

Non, non, c'est très flatteur d'être mis en avant par le club au niveau marketing, je sais que ça compte, mais moi, c'est le terrain qui m'intéresse. À aucun moment, mes responsabilités ne concernaient ce qui se passe hors terrain.

 

Justement, sur le terrain, ressentez-vous que le regard des coéquipiers sur vous a changé, qu'ils vous voient plus comme un leader ?

 

Peut-être que l'an dernier, je n'en ai pas assez fait aussi. Là, je suis revenu avec de très bonnes intentions. Pour l'instant, tout se déroule très bien.

 

Vous avez été utilisé à deux postes pendant cette préparation. En avez-vous parlé avec le coach ?

 

Oui, on échange souvent avec le coach. On discute de ce qui est terrain, animation, de ce qui profite à l'équipe. Je suis d'ailleurs très surpris que certains d'entre vous disent que je veux jouer numéro 9. On a un numéro 9, c'est Edinson (Cavani). Il marque, fait aussi marquer parfois. Edi est un grand joueur. Moi, je veux jouer avec de grands joueurs. Je ne suis pas là pour jouer à leur place. Ce sont les titres qui m'importent, ce sont les titres qui restent.

 

Vous avez retrouvé Neymar à l'entraînement. Qu'en avez-vous pensé ? Avez-vous envie qu'il reste ?

 

Je m'y attendais à cette question... Oui, il est comme d'habitude. Il a une situation que tout le monde connaît. Il n'y a pas eu de choses particulières. Il s'est entraîné, a démontré sa qualité. Bien sûr que je veux qu'il reste. J'en ai parlé avec lui, il sait ce que je pense de lui et de sa situation. Tout va très bien entre nous. On a une relation basée sur l'honnêteté et le respect. Il sait que je le respecte et que je l'admire.

 

Quels sont vos objectifs personnels cette saison ? Battre votre record de buts ? Dans quels domaines devez-vous progresser encore ?

 

Battre le record de buts, oui, ça peut être possible. Après, je dois progresser dans tout. Je dois encore me construire en tant que joueur. Je ne suis pas encore un produit fini. J'arrive à jouer dans un effectif de qualité avec des joueurs qui me font progresser. Tout va bien pour moi.

 

Estimez-vous que le PSG est suffisamment armé aujourd'hui pour aller plus loin, beaucoup plus loin en Ligue des champions ?

 

Je sais qu'Idrissa Gueye est arrivé. Si d'autres joueurs arrivent, ils ne seront pas en trop. Avoir des renforts en plus, oui, ça serait top.

 

Avez-vous pensé à quitter le club en mai dernier ?

 

Non ! Non, non, non. Ces déclarations étaient assez ambiguës parce que j'ai laissé plein de portes ouvertes. Et à ce moment-là, personne n'était en mesure de savoir de quoi je parlais. Seul le président (Nasser al-Khelaïfi), le coach (Thomas Tuchel) et moi savions. Après, les gens ont dû se dire que c'était déplacé. C'est vrai, ce n'était pas le bon endroit.

 

J'en profite pour m'excuser auprès des joueurs présents à cette cérémonie. J'ai un peu gâché la fête. Je vole la vedette négativement. Les fans m'en veulent aussi. Je m'excuse aussi. Disons que je m'excuse sans m'excuser parce qu'ils n'ont pas compris le message. Mais c'était dans l'intérêt du PSG. Aujourd'hui, tout va bien dans le meilleur des mondes.

 

La rédaction