Liverpool démarre en fanfare en écrasant Norwich

 

La Premier League reprenait ses droits ce Vendredi soir, avec une affiche déséquilibrée sur le papier.

 

Les Reds de Liverpool, champion d’Europe étaient aux prises avec le promu Norwich, premier de Championship la saison dernière. Et ce déséquilibre sur le papier s’est matérialisé sur le terrain, très tôt. Liverpool prend le match à son compte et se procure des occasions et ne va pas tarder à ouvrir le score. Le malheureux Grant Hanley marque contre son camp et facilite la tâche aux Reds (1-0 7’). Il n’en fallait pas moins pour permettre aux Reds de dérouler. Mohamed Salah part sur de bonnes bases et double la mise d’un bon plat du pied après une remise subtile de Firmino (2-0 19’). Salah buteur, puis passeur. Sur un corner bien frappé, c’est le défenseur des Reds qui est trouvé par l’égyptien. Et d’une tête piquée, Van Dijk inscrit le troisième but (3-0 28’). Entre temps, le promu réagit bien mais Alisson veille. Le gardien brésilien se blesse par la suite, remplacé par le nouvel arrivant Adrian, l’ancien gardien de West Ham. Juste avant la pause, Liverpool tue littéralement le match. Origi marque de la tête après une ouverture lumineuse d’Alexander Arnold (4-0 42’).

 

Liverpool a réalisé une première mi-temps de haut vol et est largement devant dans le match.

 

Au retour des vestiaires, les Reds vont maintenir le rythme et assiéger le but adverse. Firmino manque un but à bout portant, mais le promu est mieux dans cette deuxième mi-temps et va réduire le score à la faveur d’un but du meilleur buteur de Championship la saison dernière. Sur une belle passe d’Emiliano Buendia, l’attaquant finlandais Teemu Pukki remporte son face à face devant Adrian et sauve l’honneur (4-1 64’). Le rythme du match baisse légèrement et le score ne va plus évoluer.

 

Au finale, Liverpool, un des grands favoris de cette Premier League, remporte aisément son match d’ouverture et démarre fort son championnat.

 

Par Paul